Consommation climatiseur mobile : tout ce qu’il faut savoir

Lorsque arrivent les grosses chaleurs estivales et que le moindre effort est source d’inconfort, la quête d’un peu de fraicheur devient vite le lot de tous. C’est dans ces conditions que le fait de pouvoir compter sur une bonne climatisation s’avère important. Fut un temps où cet accessoire aujourd’hui répandu qu’est le climatiseur était seulement réservé à quelques privilégiés. Heureusement, la technologie a su évoluer et dans le même temps les prix se sont démocratisés, et ont rendu ces appareils abordables pour la plupart des budgets grâce à l’apparition du climatiseur mobile.

Les gammes de produits se sont élargies et l’on peut aujourd’hui déjà profiter chez soi d’une fraicheur appréciable en plein été et ce à moindre coût. Selon l’intérieur et les pièces à rafraîchir se pose alors la question du choix de votre climatiseur mobile. Pour autant, l’installation d’une climatisation n’est plus automatiquement synonyme de gros travaux d’aménagement ; il est devenu possible d’opter pour un climatiseur mobile et même si certains les jugent énergivores, la réalité est un peu plus nuancée.

Quelles sont les caractéristiques d’un climatiseur mobile ?

Contrairement aux modèles de climatiseurs fixes de type « split », le climatiseur mobile est constitué d’un seul bloc. Sa fonction première est bien évidemment d’abaisser efficacement la température d’une pièce tout en permettant à son utilisateur de le déplacer selon les besoins. Pour bien comprendre les principes de fonctionnement du climatiseur mobile, on peut le comparer à un réfrigérateur. En effet, comme lui, branché sur l’électricité, il produit un échange calorifère entre l’air ambiant de la pièce et un fluide de refroidissement. L’air ambiant est aspiré par l’appareil et transmis au fluide frigorigène ; ainsi refroidi, il est propulsé à l’intérieur de la pièce tandis que la chaleur est évacuée à l’extérieur par une gaine placée à l’arrière du climatiseur. Le climatiseur mobile monobloc reste donc une excellente solution pour un usage ponctuel.

Quels sont les avantages d’un climatiseur mobile ?

La liste des avantages d’un climatiseur mobile peut paraître évidente. Ce sont des appareils…

  • Pratiques
  • Moins coûteux
  • Bien adaptés aux petites surfaces
  • Qui favorisent l’assainissement de l’air

Le premier des avantages de ce type d’appareil, c’est bien évidemment son côté pratique et sa mobilité. Pas de gros travaux d’installation à prévoir, nul besoin de l’accord de la copropriété, on le branche, on l’allume, on le règle et on le déplace en cas de besoin. Le climatiseur mobile s’avère donc très facile d’installation. Constitué d’un seul élément généralement monté sur roulettes, son déplacement ne nécessite aucun effort particulier et il est bien plus efficace qu’un modeste ventilateur qui n’apporte qu’un simple brassage de l’air ambiant. Toutefois, comme la chaleur de l’air traité par le compresseur doit être évacuée par une gaine flexible, il faut penser à le placer à proximité d’une ouverture. Il existe cependant des modèles sans évacuation, et donc encore plus simples d’utilisation, néanmoins leurs performances s’avèrent légèrement moindre que celles des modèles pourvus d’une gaine d’évacuation.


Leur moindre coût est également un critère qui joue en leur faveur. Contrairement à une installation fixe beaucoup plus onéreuse, ces appareils sont accessibles aux petits budgets. On peut ainsi trouver des modèles efficaces à partir de 300 euros, tout à fait adaptés à une utilisation saisonnière durant les grosses chaleurs de l’été, là où le coût d’un climatiseur fixe s’inscrit aux environs de 1000 euros en début de gamme.

Parfaits pour les petites surfaces, leur mobilité les rend très adaptables aux petits appartements ou pour rafraichir ponctuellement une pièce de la maison en particulier. La surface pour laquelle le climatiseur est le plus approprié est en général indiquée sur la fiche technique de l’appareil et guidera l’achat.

Enfin, la majorité des climatiseurs mobiles contribuent également à assainir et déshumidifier l’air ambiant. Sur certains modèles, ces deux fonctions peuvent même être dissociées. C’est grâce à un jeu de filtres intégrés que la filtration de l’air est rendue efficace. Par exemple un filtre électrostatique sera recommandé contre les poussières et les bactéries ou encore, pour les allergiques, en période de pollinisation. Pour dissiper les mauvaises odeurs, c’est un filtre à charbon qui sera plus utile.

Quel budget et quelle consommation pour un climatiseur mobile ?

Réputés énergivores, les appareils de climatisation souffrent en règle générale d’un déficit de popularité. Il convient cependant d’être plus mesuré sur ce point. En ce qui concerne les climatiseurs mobiles, le bon reflexe lors de l’achat consiste à prendre en compte l’efficacité énergétique de l’appareil, sa puissance et son adéquation à la surface de la pièce à rafraîchir. Ce ratio déterminera au plus près les besoins auxquels doit répondre le climatiseur.

L’information concernant l’EER (Energy Efficiency Ratio) de l’appareil, apparaît sur les étiquettes énergie apposées sur l’emballage (classes A, A+, A++, A+++). L’EER est calculé en divisant la capacité de refroidissement par la consommation énergétique. Plus l’EER est élevé et moins l’appareil consommera. Concrètement, on considère qu’en utilisant un climatiseur de 1000 watts quatre heures par jour pendant trente jours en plein été, la dépense en électricité se chiffrera à 36 euros. Elle double pour un appareil de 2000 watts pour atteindre 72 euros.

Il est important d’ajouter que des pratiques d’utilisation raisonnées permettront de mieux contrôler ces coûts : fermer les rideaux ou les volets aux heures les plus chaudes, ne pas programmer un écart de température au-delà de 3 à 5 degrés avec l’extérieur, et bien sûr ne pas installer l’appareil à proximité d’une source de chaleur, doivent devenir des réflexes.

A vous de choisir

Prix
-
Note moyenne
Trier par