Survivre à la canicule : 7 erreurs à éviter avec votre climatisation

En été, la canicule rend la vie insupportable à bien de personnes. Chacun prend donc ses dispositions pour tenir le plus possible en attendant les saisons moins chaudes. Des nombreuses solutions permettant d’éviter cette chaleur accablante figure la climatisation. Mais il ne suffit pas juste d’en posséder pour être à l’abri du chaud. Pour des résultats optimaux, il est indispensable d’entretenir son climatiseur, de savoir comment l’utiliser et dans quelles conditions. En évitant les erreurs ci-après, vous pourrez survivre à la chaleur estivale tout en économisant de l'énergie et en préservant votre confort.
survivre-canicule-erreurs-a-ne-pas-faire-avec-climatiseur

1. Négliger l’entretien régulier de votre climatisation : une baisse de performance s’en suivra

L’entretien régulier de votre climatisation est essentiel pour assurer son bon fonctionnement et sa durabilité sur le long terme. Avant tout, il est important de consulter le manuel d’utilisation de votre climatiseur. Cela permettra d’obtenir des instructions spécifiques d’entretien et de nettoyage recommandées par le fabricant de l’appareil. Par la suite, suivez les étapes suivantes :

  • Nettoyez les filtres à air.
  • Vérifiez et nettoyez les grilles d’admission et de sortie d’air. 
  • Nettoyez les serpentins du condenseur à l’extérieur de l’unité 
  • Vérifiez les conduits d’évacuation et assurez-vous qu’ils ne sont pas obstrués. 
  • Vérifiez les joints autour de l’unité pour vous assurer qu’ils sont étanches.
  • Surveillez les niveaux de réfrigérant du climatiseur et assurez-vous qu’ils sont adéquats. 

Ces actions et astuces vous éviteront des pannes et une réduction de l’efficacité de votre climatiseur. N’hésitez pas à régulièrement faire appel à un professionnel pour un entretien approfondi

2. Régler la température trop basse entrainera une augmentation des coûts d’électricité

Plus la chaleur est accablante en été et plus l’on est tenté de baisser le niveau de température de la climatisation. Bien que ce soit pour la bonne cause, ceci n’est pas forcément une bonne idée. Cela peut entraîner une surconsommation d’énergie et des factures d’électricité élevées.

Il est donc recommandé de régler la température de l’appareil à une valeur confortable même quand il fait chaud. En période estivale, la température conseillée est de 24 degrés Celsius pour obtenir un équilibre entre confort et économie d’énergie. 

- 28%
Tristar AC 5531
3,8 / 5
421,99 € 305,74 €
Prix mis à jour le 28/01 à 02h48

3. Laisser les portes et fenêtres ouvertes rendra inefficace la climatisation

En été, l’air chaud n’est pas qu’à l’intérieur, mais également à l’extérieur. N’oubliez donc pas de verrouiller toutes les sorties d’air de la pièce une fois votre climatiseur en marche. Ceci aidera à empêcher les infiltrations d’air chaud extérieur dans la pièce qui réduisent l’efficacité de votre appareil. 

4. Utiliser la climatisation à plein régime toute la journée fera chauffer l’appareil

Vu l’intense chaleur qui sévit en été, certains utilisateurs laissent tourner leur climatisation 24h/24. Il s’agit-là d’une très grosse erreur, car, en plus d’augmenter considérablement vos factures d’électricité, cela peut également causer une surcharge de l’appareil ou réduire sa durée de vie sur le long terme. On recommande de l’utiliser de manière modérée en réglant la température à un niveau confortable. Une fois en dehors d’une pièce, éteignez l’appareil ou réglez-le à une température plus élevée. 

5. Ne pas utiliser de ventilateurs en complément : gros mythe

Contrairement aux bruits qui courent, les ventilateurs sont d’excellents compléments à la climatisation. Ces derniers favorisent la circulation de l’air dans la pièce. En ajout au climatiseur, ils aident à répartir l’air frais dans toute la pièce. Vous pourriez donc par la suite régler la température de la climatisation à un niveau plus élevé sans pour autant subir les ardeurs de la chaleur. 

Les ventilateurs consomment également moins d’énergie que la climatisation, ce qui contribue à réduire considérablement vos coûts énergétiques.

Conseil
Faire contrôler son climatiseur de temps en temps revêt une importance cruciale pour plusieurs raisons. Tout d’abord, un climatiseur en bon état de fonctionnement garantit un confort thermique optimal, essentiel pour notre bien-être au quotidien, en particulier pendant les saisons chaudes. De plus, les contrôles réguliers permettent de détecter et de prévenir d’éventuels problèmes techniques ou dysfonctionnements, ce qui peut éviter des pannes coûteuses et des réparations d’urgence. De surcroît, un climatiseur bien entretenu consomme généralement moins d’énergie, ce qui se traduit par des économies sur les factures d’électricité et une empreinte environnementale réduite. Enfin, une maintenance régulière prolonge la durée de vie de l’appareil, évitant ainsi son remplacement prématuré. En somme, faire contrôler son climatiseur périodiquement est une démarche proactive qui conjugue confort, économies et durabilité.  

6. Bloquer les sorties d’air de la climatisation entrainera une baisse de performance et une surchauffe de l’appareil

Certains utilisateurs remarquent avec le temps une baisse de performance de leur climatisation. Cela est parfois dû aux sorties d’air de votre climatisation qui parfois sont obstruées. En fonction de l’installation de la climatisation et de l’espace qui lui est attribué, il se pourrait que les sorties d’air de cette dernière soient bloquées par des meubles ou des objets de la pièce. 

Il s’ensuit alors un blocage de l’air éjecté et cela peut également entraîner une surchauffe fréquente de l’appareil. Pour éviter cela, assurez-vous que les sorties d’air sont dégagées et que rien ne les bloque pour permettre une circulation d’air optimale dans la pièce.

7. Négliger l’isolation de votre maison : risque de fuite d’air frais

Une bonne isolation de votre maison est essentielle pour garder l’air frais de la climatisation à l’intérieur et empêcher l’air chaud extérieur d’entrer. Des ouvertures vers l’extérieur telles que des fenêtres mal isolées, des fissures dans les murs ou les portes, ou une mauvaise isolation du toit peuvent entraîner des infiltrations d’air chaud. Il s’en suivra une baisse de performance de votre climatisation due à cet air chaud entrant qui le rendra moins efficace. Assurez-vous donc que la pièce soit hermétique. 

Modèle
Notes et avis
Meilleur Prix
Prix mis à jour le 28/01 à 02h48Comment ça marche ?

En évitant ces erreurs courantes lors de l’utilisation de votre climatisation pendant la canicule, vous pourrez survivre à la chaleur estivale. Corriger ces erreurs permet également de bénéficier de plus de confort tout en faisant des économies sur les factures d’électricité.

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

protection par reCAPTCHA : ConfidentialitéConditions