Rafraîchir sa véranda : quelles solutions choisir ?

Rafraîchir sa véranda est indispensable pendant les périodes estivales. De toutes les pièces à vivre en effet, cette espace est celle qui est la plus exposée à la lumière du soleil. Si bien que lorsque la température commence à monter, elle devient une véritable fournaise. La chaleur y devient tout simplement insupportable.

Pour rafraîchir votre véranda pendant l’été, nous avons donc fait le tour des solutions de ventilation possibles.

Les solutions de ventilation naturelles

Commencez d’abord par mettre en place des solutions naturelles. Elles ont pour principal avantage d’être également économiques. Certes, elles vous coûteront cher à l’installation, mais s’avèrera être un bon investissement sur le long terme, parce qu’une fois mise en place, elles demeureront totalement gratuites à vie.

Les protections solaires

Dans la mesure où la chaleur vient surtout des rayons du soleil qui s’infiltrent dans la véranda, l’une des solutions de rafraichissements les plus efficaces est donc justement d’empêcher la lumière du soleil d’y pénétrer.

Pour cela, vous pouvez utiliser :

  • Les stores intérieurs qui, en plus, de protéger contre la lumière, apporte une plus value esthétique à votre véranda.
  • Les stores extérieurs dont la performance d’isolation est très intéressante, parce qu’ils arrivent à capturer jusqu’à 90% des rayons du soleil.
  • Les volets roulants manuels qui offrent également une bonne performance d’isolation et qui sont disponibles dans des matériaux divers au choix : aluminium, PVC, métal, etc.

La ventilation naturelle

La ventilation naturelle est de loin la solution la plus efficace. Pour faire court et simple, elle consiste à mettre en place une entrée d’air ainsi qu’une sortie d’air dans la véranda. Et pour cela, plusieurs techniques existent :

L’ouverture par le toit

De plus en plus de personnes optent aujourd’hui pour l’ouverture par le toit. L’opération consiste, comme son nom l’indique, à créer une ouverture sur la toiture de la véranda afin d’y placer un châssis ouvrant par lequel l’air chaud va être évacué. Il peut s’agir :

  • D’une fenêtre de toit
  • D’un toit ouvrant

C’est une solution particulièrement pratique, parce que lorsque la température commencera à monter, il suffit de l’ouvrir pour rafraîchir sa véranda rapidement. Et ce, sachant que l’air chaud est léger et a tendance à s’accumuler vers la partie supérieure de la pièce.

Pour un rafraîchissement optimal, avec l’ouverture en haut, on créé généralement et également une ouverture dans la partie basse. Cette dernière va permettre l’infiltration de l’air froid dans la pièce. Ainsi, l’air chaud sort vers le haut tandis que l’air froid pénètre vers le bas.

La ventilation diagonale

Le principe reste le même : créer une sortie pour l’air chaud et une entrée pour l’air froid. Sauf qu’ici, au lieu de les installer en haut et en bas, on les installe sur les côtés. En règle générale, on choisit de créer deux entrées en bas, et deux sorties un peu plus haut, mais des deux côtés de la pièce.

La ventilation transversale

La ventilation transversale consiste à créer un courant d’air dans la pièce afin de la rafraîchir. Pour cela, on n’installera pas des entrées et des sorties d’air. On va plutôt créer des ouvertures latérales des deux côtés de la pièce.

Les solutions de ventilation mécaniques

Comme son nom l’indique, les solutions de ventilation mécaniques consistent à utiliser des outils ou des appareils – électroniques ou pas – pour rafraîchir sa véranda. Et pour cela, plusieurs solutions sont possibles.

Les aérateurs

Les aérateurs sont des boitiers qui ont pour rôle de faire entrer l’air froid. Construits en PVC ou en aluminium, on les encastre dans le châssis, juste en bas des vitrages. On peut en distinguer deux sortes sur le marché :

  • Les aérateurs statiques qui permettent l’entrée de l’air grâce à des grilles d’aération et qui doivent être réglés manuellement.
  • Les aérateurs dynamiques qui sont capables de réguler le flux d’air à l’entrée en fonction de la température et de l’hygrométrie de la pièce.

Les extracteurs

A l’opposé des aérateurs, les extracteurs sont des turbines électriques qui ont pour rôle de faire sortir l’air. A fixer à un endroit élevé, soit sur le mur soit au plafond, ils ont pour rôle d’évacuer l’air chaud, usé ou pollué dans la pièce où ils sont installés. Ils assurent ainsi le renouvellement de l’air, mais également la déshumidification de la pièce.

Les extracteurs sont beaucoup plus pratiques que les VMC, et sont plus adaptés à la véranda. Ils représentent également une bonne alternative au climatiseur. Et pour cause ? Ils sont plus faciles à installer et offrent l’avantage de ne pas être imposants. Vous pourrez trouver sur le marché des modèles compacts qui sont très discrets, et qui s’intègreront parfaitement à n’importe quel type de décor. Et pour couronner le tout, ils sont économiques, car ils ne consomment que très peu d’énergie.

Notez cependant qu’ils peuvent être bruyants.

Les climatiseurs

Climatiser une véranda ? Oui, ça peut paraître aberrant, et vous pourrez même considérer cela comme du gaspillage. Mais vous devez savoir que choisir la climatisation pour rafraîchir sas véranda n’est pas forcément coûteuse. Et ce, si vous respectez les conditions suivantes :

  • Elle doit être utilisée en complément à un système de ventilation déjà existant.
  • Elle doit être utilisée en parallèle avec une bonne isolation.

Le climatiseur doit être utilisé non pas pour rafraîchir, mais pour obtenir encore plus de fraîcheur. Aussi, si vous voulez contrôler vos dépenses et subséquemment, votre consommation énergétique, vous devez utiliser le système adapté. Comment savoir lequel utilisé ? Vous devez pour cela faire appel à un professionnel qui effectuera un calcul de climatisation.

Pour ce qui est de l’appareil à utiliser, vous avez l’embarras du choix. Vous pouvez opter pour les modèles de type split système, mais un climatiseur mobile peut également être intéressant. Parce qu’ainsi, vous pourrez l’utiliser dans d’autres pièces, autre que la véranda au besoin.

Les ventilateurs

Eh oui ! Si vous cherchez une solution rapide et ponctuelle, vous pouvez envisager les ventilateurs. Bien entendu, il ne sera peut-être pas possible ni avisé d’ailleurs d’opter pour un modèle muraux ou destiné à être installé au plafond. Mais rien ne vous empêche de placer un ventilateur sur pied, avec ou sans pale, dans votre véranda. A condition d’y avoir une prise électrique pour l’alimenter.

Le principal avantage, c’est que ces appareils n’ont pas besoin de fonctionner toute la journée. Certains modèles très avancés sont programmables. Vous pourrez donc les faire fonctionner aux heures que vous voulez de manière à avoir une véranda rafraichie lorsque vous y entrerez.

Les rafraîchisseurs d’air

Mais si vous voulez rafraîchir votre véranda, pourquoi ne pas opter pour le rafraîchisseur d’air tout simplement. Ce dernier vous offre dans un seul appareil les performances d’un climatiseur ainsi que les avantages offerts par un ventilateur : il consomme moins d’énergie donc économique, il est mobile donc très pratique, il n’utilise pas de gaz nocifs donc écologique, et avec tout ça, il ne coûte pas cher.

Les rafraîchisseurs d’air proposent également des options plus nombreuses, plus variées et plus avancées que les ventilateurs. Certains modèles ont également comme fonction complémentaire la filtration et la purification de l’air.

Vous n’avez pas encore de véranda ? Vous voulez en faire construire une ? Déterminez le budget dont vous aurez en demandant un devis gratuit.

We will be happy to hear your thoughts

Leave a reply